MUST VOLLEY au TIGALY

C’est la première fois qu’une délégation aussi importante de volleyeurs de MUST participait à un tournoi de volley ball. Si quelques uns n’en étaient pas à leur premier tournoi, pour d’autres, c’était une première. Ainsi, quatre équipes concouraient, trois en C et une en niveau B.

Pour sa deuxième année d’existence, une telle participation montre un réel engouement pour le volley chez MUST, qui est la principale activité en nombre d’adhérents. A coté du championnat FSGT qui se terminera dans quelques jours, un à deux entraînements par semaine, l’organisation de mini tournois, l’activité Volley se porte bien et un noyau dur s’est constitué et qui semble très motivé pour progresser. Ce développement est à l’image de celui de MUST dont le nombre d’adhérents a beaucoup progressé. Ainsi, à TIGALY, MUST a été représenté très dignement dans de nombreux sports et a récolté de nombreuses médailles. Nous suivions en direct les exploits des uns et des autres en natation, badminton,course ou surtout en foot ball le dimanche avec la très belle performance de l’équipe MUST. Nous espérons bien qu’au TIP, nous pourrons nous encourager les uns les autres, comme l’an dernier. Ces encouragements galvanisent et donnent de l’énergie, nous l’avons d’ailleurs constaté entre nous au volley. S’encourager dans l’équipe ou sur le banc de touche, cest aussi ça développer un esprit d’équipe.

Au niveau C et au niveau B, la première journée état celle des matchs de qualifications et de poules. 7 matchs allaient ainsi permettre de répartir les équipes en vue des matchs de classement du dimanche.

Chacun a pu suivre les résultats sur la page Facebook Volley pour tous Marseille MUST . Dés le samedi matin, les équipes MUST hard, MUSTic et MUST Hash ont été confrontées à des teams de bon niveau, certaines allaient se retrouver dans le dernier carré le lendemain. A l’issue des 4 matchs du matin, MUST hard alignait deux victoires pour deux défaites, Must Hash et Mustic n’ayant gagné qu’un seul de leurs quatre matchs.

Samedi après midi, MUSTIC prenait sa revanche et battait MUST HARD. Ceux ci battaient les French Kiss qui allaient se retrouver en finale, le dimanche. Les Rennais de GLS, solides et futurs vainqueurs du tournoi  se transformaient en bêtes noires des équipes marseillaises.

Après une première journée fatigante, il restait un peu d’énergie aux volleyeurs pour se retrouver, au palais de la bourse pour l’apéritif offert par la ville de LYON, représenté par Yann CUCHERA, ancien gymnaste et actuel adjoint au sports de la ville et Sydney GOVOU, footballeur de l’olympique lyonnais et parrain du tournoi.

Dimanche, à l’heure où certains cherchaient les oeufs en chocolat , les mustiens découvraient leurs adversaires du matin. L’enjeu était différent avec des matchs à élimination directe.   MUST HARD terminait 4ème, battu par les VCGL. Ceux ci avaient déja battu MUSTIC d’un tout petit point, mais les MUSTIC allaient battre successivement les SHOW7 de Montpellier puis l’équipe de MUST Hash pour finir 5ème. MUST Hash, très volontaire, trouvait son rythme de croisière contre une autre équipe Lyonnaise avant de perdre le derby contre les MUSTIC. C’est donc un beau tir groupé aux 4ème, 5ème et 6ème place que réalisait MUST en niveau C.

Dans un autre gymnase, les BIMBOS allaient également brillé malgré la forte concurrence et autour de Mike, Eiber Jean Pierre, Guido, Didier et Laurent, ils échouaient dans la petite finale et finissaient 4ème.

Lors de la remise des médailles, en C, Must Hard et Must Hash arrivaient ex aequo dans le trophée du fair play. Loin d’être un lot de consolation, cela témoigne de l’excellent climat qui a régné dans nos équipes et de l’image positive que beaucoup d’autres équipes nous ont renvoyé. Bravo aux capitaines Luca, Fabio et Pierre Olivier qui ont su encourager leur équipe et leur donner envie de donner le meilleur d’eux mêmes.

Dans quelques semaines, deux équipes se retrouveront de nouveau au tournoi international de Paris, le TIP 2015. L’occasion d’écrire d’autres belles pages de l’histoire de notre jeune association et de goûter de nouveau au plaisir de la compétition et des victoires.